Domaine de Nuits-Saint-Georges

C'est là que le beau Cardinal accueille ses amis et qu'est produit le meilleur vin de Bourgogne


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cardinal
beau


Nombre de messages : 3052
Localisation : tonnerre (bourgogne)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Ven 1 Nov - 8:03

le maladroit disciple était venu dire au beau cardinal qu'une personne était arrivée au domaine ... qu'elle venait des hospices de beaune ou quelque chose comme ça ...

le beau cardinal imagina qu'il s'agissait plutôt du pieux ephemeride desbaumes, qui était attendu en nuits-saint-georges afin d'y célébrer une messe à la mémoire du formidable lafricain que l'inhumain aristote venait de rappeler à lui ...

le beau cardinal ordonna à son maladroit disciple d'aller chercher cette personne et de l'introduire ici ... puis il se dirigea vers une petite table où étaient posés un peu de vin et quelques victuailles ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephemeride_desbaumes



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Ven 1 Nov - 12:29

Ephéméride regardait tout autour de lui, c'était beau, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas été dans si beau lieu. Sur la route il se refroquait, dépoussiérait sa cape et remettait ses cheveux en place.
Il fallait quand même paraître propre pour rencontrer le beau cardinal, dans sa belle demeure. Les couloirs étaient longs, interminables.
Le jeune curé se disait qu'il devait être difficile de chauffer les pièces, les bucherons devaient travailler dur pour leur Seigneur.
Une fois arrivé dans le grand salon, accompagné du disciple, Ephemeride s'inclina respectueusement devant le Beau Cardinal.


Le Bonjour votre Seigneurie.

Il attendit avant de se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardinal
beau


Nombre de messages : 3052
Localisation : tonnerre (bourgogne)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Ven 1 Nov - 19:16

à l'arrivée du pieux ephemeride le beau cardinal se leva de sa chaise et un sourire aux lèvres déclara ...

bonjour l'ami, le beau cardinal espère que vous avez fait bonne route et vous remercie d'avoir répondu favorablement à sa demande ... il aurait préféré vous accueillir en ses terres dans des circonstances plus gaies ... et priera pour que cela soit un jour le cas ...

mais entrez donc et mettez-vous à l'aise ... désirez-vous boire quelque chose ? manger ?


sans attendre la réponse du jeune et pieux homme, le beau cardinal fit signe au maladroit disciple afin qu'il serve deux chopines de nuits-saint-georges ...

le beau cardinal a la chance de posséder les vignes qui produisent le meilleur vin de l'éternelle bourgogne ... et donc du monde ...

après une courte pause ...

le beau cardinal vous emmènera ensuite visiter la chapelle où vous officierez ... pour l'heure aucun testament signé de la main du formidable lafricain n'a été retrouvé et il n'est point encore sûr que son corps sera enterré en nuits-saint-georges ... mais cette éventualité est fort probable ... il adorait les basilics, qui étaient sa seconde famille ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephemeride_desbaumes



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Ven 1 Nov - 21:20

Il se releva et répondit à l'invitation du beau cardinal, retirant d'une main sa cape et s'installant confortablement.

Merci bien, je ne vais certainement pas refuser votre hospitalité. La route était longue, heureusement j'avais apporté du vin de messe. C'est fort agréable de visiter la région.

Autre façon de dire qu'il avait attaqué le stock durant la route.

Comme vous avez raison, le Bourgogne est sans doute le meilleur vin. J'ai aussi des vignes dans les alentours de Dijon. En cette époque de vendange tardive, la récolte ne devrait pas tarder.
Honorer la Sainte boulasse réchauffe le coeur mais aussi le corps. Il m'a tenu compagnie durant le voyage.


Il écouta d'un air grave la partie sur lafricain.

Votre Seigneurie, en effet c'est fort chagrinant de perdre un homme, un ami. J'ai pensé à une messe en trois partie.

-Discours sur la vie du Sieur l'Africain et circonstances de son trépas
-Reprendre une partie du livre des vertus "le soleil" par exemple ou un hommage à l'archange Belial, du don de soi.
-Bénédiction

Si ma proposition vous convient serait il possible de savoir:
-S'il avait de la famille, des amis très proches
-Cv, Son engagement auprès des basilics
-Informations susceptibles de m'intéresser pour l'écriture du discours.


Il plongea ses lèvre dans le vin pour s'en délecter, réfléchissant déjà à la cérémonie. Puis il déroula un parchemin.


J'ai trouvé cela dans les archives (fiche perso), parlons bien de cette personne?

l'africain38 a écrit:
après être né dans ce beau village du Berry je grandi à st Aignan devenu un adulte je progresse dans la vie sous la protection de mon parrain le duc valatar et de ma marraine dame cricriultras . Ayant un gout prononcé pour les voyages et le commerce, je prends les fonctions de marchand ambulant auprès de la ville et du duché.
après moult voyages et péripéties je décide de faire une pause et ouvrir une taverne en juin 1456 et je fais la rencontre de la plus belle dame du royaumes en la personne de dame Katarina qui après avoir donner un enfant a son compagnon a dû fuir son village pour échapper a des violences insupportable
Après avoir baptisé ma taverne chez kat je décide de proposer a dame Katarina et faire un bout de chemin à mes cotes et de prendre son fils Nicolas sous ma protection
Après quelque mois de bonheur en février 1457 nous décidons de nous unir devant Aristote
Quelque mois plus tard notre bonheur est compléter par l’arrivée de notre fille amandine en aout 1457
Pendant une guerre terrible entre le Berry et plusieurs de ces voisin ma douce Katarina me quitte brusquement victime d'une grosse fièvre qui lui est fatal me laisse seul et malheureux avec nos deux petits
Grâce à mes enfants je reprends doucement le gout à la vie. Et je prends 2 décisions qui vont bouleverse ma vie
Je reprendre mes activités de marchand ambulant mais à mon compte
Et après avoir donné sans forcément recevoir en retour je décide de quitter le Berry et st Aignan pour rejoindre mon amie rhiana a loches et travailler avec elle
En mars 1458 je m'installe pour de bon a loches et je deviens niveau 3 j’achète 2 champs que je modifié dès que possible pour avoir un champ de maïs et élevage de mouton
Apres un peu plus de 2 ans passe entre de nombreux voyage dans le royaume et des séjours a loches avec Nicolas et amandine mes enfant je quitte loches.
Au détour d’un chemin je rencontre une célèbre bourguignonne, princesse de France qui me propose de venir travailler en bourgogne
Je décide de partir s’installer a Semur en septembre 1460 ou pour un voyage pour une armée de bourgogne en Anjou je rencontre l’ordre des basilics ou je décide de rentrer à mon retour de ce premier voyage
Apres plusieurs mission d’escorte les basilics crée une armée avec à sa tête la valeureuse emmaline
Je décide de rejoindre Nevers et d intègre cette armée. À mon arrivée à Nevers je rencontre une belle étrangère nomme Katarina avec j’engage une relation de quelque mois
En mars 1461 je mets fin à ma relation avec Katarina, elle répondait plus à mes attentes, je rentre au conseil de Nevers comme Cac extérieur avec emmaline
Au fil de nos discussions en taverne pour les basilics et le conseil l’admiration que j’ai pour emmaline se transforme en affection et on rapproche de plus en plus et ont fini par se déclarée notre amour
Avril 1461 emmaline, les enfants et moi nous coulons des jours heureux prêts à une belle page de notre histoire commune pleine d’amour et de bonheur

mai 1461 : emmaline et moi nous nous fiancons lors d'un repas dans la taverne des basilics

juillet 1461 : premiere presentation aux municipales qui malgre nos efforts c'est raté je suis pas elu mais c'est honorable avec 46% des voix

02 aout 1461 : de retour a dijon pour défendre le chateau avec l armée 'les croc des basilics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardinal
beau


Nombre de messages : 3052
Localisation : tonnerre (bourgogne)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Dim 3 Nov - 20:17

le beau cardinal, en hôte de qualité, avait écouté attentivement le pieux ephemeride ... tout en savourant le vin de son domaine ...

mais lorsque feu lafricain fut évoqué, le beau cardinal se départit de son sourire pour laisser place au chagrin et à l'émotion ...


une messe en trois parties comme vous le proposez convient très bien au beau cardinal ...

quant à vous parler du formidable lafricain ... ce n'est pas évident tant sa disparition est proche ... mais tous les basilics vous diront qu'il n'avait pas son pareil pour recruter de nouveaux membres ... il passait beaucoup de temps dans sa taverne et comme il adorait les basilics, forcément il en parlait beaucoup ... et il réussissait souvent à transmettre son amour avec ses paroles, incitant les gens à vouloir en apprendre plus sur l'ordre ...

c'était quelqu'un d'affable, de chaleureux ... et de dévoué à sa ville, nevers la fière, et à son duché ... il a plusieurs fois pris les armes pour défendre les valeurs qui font la grandeur de l'éternelle bourgogne ... les gens pouvaient compter sur lui, sur sa fidélité et sa bravoure ... s'il fallait parler de ses défauts, le beau cardinal dirait sans doute qu'il pouvait s'emporter et parfois manquer de diplomatie, mais uniquement parce qu'il prenait à coeur les causes qu'il défendait ...

en dehors des basilics qui étaient son autre famille, il avait deux enfants ... il était veuf aussi semble-t-il ... mais avait retrouvé l'amour auprès de la précieuse emmaline à qui il était fiancé ...


après une petite pause ...

le beau cardinal vous propose, si cela vous intéresse, de se rendre dans les quartiers des basilics, vous pourrez ainsi rencontrer d'autres amis du formidable lafricain qui pourront aussi vous parler de lui ...

mais finissez d'abord votre verre et n'hésitez pas à manger encore ... vous devez reprendre des forces après votre épuisant voyage ... d'ailleurs le beau cardinal vous remercie à nouveau d'être venu ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephemeride_desbaumes



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Lun 4 Nov - 15:51

Il termina son godet de vin en écoutant. Ephéméride avait le coude facile, pour le gouter, il avait déjà mangé une pomme en route. Pas vraiment besoin de plus. Voilà qu'il fallait faire un beau discours, qu'allait il choisir...seul l'avenir le dirait. il apprenait peu à peu le livre des vertus, par coeur. Il faisait des erreurs bien entendu mais le principal était l'histoire en général, le fond, peu importe la forme.

Bien votre Seigneurie. Je suis prêt pour rencontrer les amis de l'Africain. Cette courte description est déjà un bon début. J'espère que je ferais un discours au plus proche de la réalité. Quand à ses emportement, nous dirons qu'il était passionné. La passion, c'est une vertu !
Je pense qu'il est nécessaire de faire un bon point su les basilics et honorer son engagement.


Petite pause.

Pourvus que sa veuve soit bien à l'aise financièrement. Je sais que ce n'est pas facile pour tout le monde, alors affronter la peine et les autres problème. Je ferais une petite quête peut être pour elle est les enfants si elle m'y autorise. Je crois que je suis prêt, je ne vais pas abuser de votre hospitalité. Quand à mon déplacement, il est totu à fait normal que de répondre à l'appel de ses frères et soeurs aristotélicien. Tous les hommes, surtout nos fidèles combattants méritent un au revoir digne avant de rejoindre le paradis solaire.

Il inclina sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardinal
beau


Nombre de messages : 3052
Localisation : tonnerre (bourgogne)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Lun 4 Nov - 20:14

le beau cardinal de reprendre le pieux ephemeride

le formidable lafricain ne laisse pas derrière lui de veuve ... il était lui-même veuf ... par contre oui, ses deux enfants sont eux encore vivants ...

après une légère pause ...

le beau cardinal vous propose de le suivre jusqu'aux quartiers des basilics ... vous pourrez ainsi y rencontrer d'autres amis du formidable lafricain (ici) ... en chemin vous pourrez aussi voir la chapelle et le cimetière ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephemeride_desbaumes



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   Lun 4 Nov - 23:04

fort bien votre Seigneurie, allons y.

Il se leva et suivit le beau Cardinal, les couloir, la chapelle, le cimetière, pour enfin arriver dans une pièce ou les gens se réunissaient en l'honneur de Lafricain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueil du pieux Ephemeride Desbaumes, novembre 1461
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bimba18 - C - 12 Novembre 1461 - TOP (brigandage)
» Kamylle - tentative de révolte - Compiègne- nuit du 2 au 3 novembre 1461
» Rapport du 22 Novembre 1461
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» La RGC 2010 : les 13 et 14 Novembre prochains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Nuits-Saint-Georges :: Manoir de Nuits-Saint-Georges :: Grand salon-
Sauter vers: